TwitterFacebookEmail

Que deviens-tu ? – Mathieu Lenoir (Promotion Richardson)

1) Bonjour Mathieu, tout d’abord peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Originaire de Bourgogne, plus précisément de Tonnerre dans l’Yonne, je suis passé par une classe préparatoire aux hautes études économiques et commerciales au Lycée Carnot de Dijon avant de faire mes études de droit, de la L1 au Master 1, avec une spécialisation en droit des affaires, à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), cette dernière permettant à certains étudiants de bénéficier d’un emploi du temps aménagé pour allier études et sport, le Basket-Ball pour ma part.

Le choix du droit du sport m’est venu à la suite d’un apprentissage d’une année au sein du Cabinet Nataf Fajgenbaum & Associés réalisé dans le cadre de ma troisième année de droit, réservée aux sportifs de « haut niveau » d’Assas.

Revenir en Bourgogne, pour une année universitaire, dans le cadre du M2 PJS était pour moi une évidence et une très belle opportunité de quitter Paris, temporairement, dans la mesure où j’ai fait mon stage de fin d’étude au sein de la Fédération Française de Basket-Ball.

J’ai travaillé pendant un an au sein du Cabinet d’Avocats Cormier-Badin, en droit fiscal, avant de rejoindre le monde du sport et l’équipe de l’UNECATEF.

2) En quoi consiste tes missions à l’UNECATEF ? 

Je suis Juriste pour l’UNECATEF, le syndicat des entraîneurs et cadres techniques professionnels du football.

J’interviens aussi bien sur les relations individuelles que sur les relations collectives. Par conséquent, cela comprend, notamment, :

  • la négociation et l’analyse juridique du contrat de travail des entraîneurs, pour la France comme l’étranger ;
  • le suivi de la bonne exécution du contrat de travail ;
  • la réponse aux questions juridiques du quotidien des entraîneurs ;
  • le conseil et l’accompagnement juridique au moment de la rupture, amiable ou contentieuse, du contrat de travail ;
  • la négociation de protocoles d’accord préélectoraux visant à la mise en place du Comité Social et Economique au sein de la Fédération Française de Football, des Clubs, Ligues, Districts ;
  • l’accompagnement des élus du personnel ;
  • la négociation de conventions collectives (CCPAAF, Charte du Football Professionnel) et de textes réglementaires (Statut des Educateurs et Entraîneurs du Football) .

Je siège également au sein de la Commission juridique de la LFP et dans divers groupes de travail. 

3) Qu’est-ce que le M2 PJS t’a apporté, et quel souvenir en gardes-tu ? 

Plus que les connaissances théoriques et les mécanismes juridiques fondamentaux du droit du sport, le M2 PJS permet d’acquérir, je pense, une rigueur d’analyse et une capacité à synthétiser les problèmes. Des qualités absolument nécessaires pour former des professionnels efficients, que l’on retrouve dans quantité de disciplines sportives et avec qui il est bon de travailler.  

Je garde du M2 PJS un très bon souvenir. Aussi bien pour la qualité de vie qu’offre la ville de Dijon, laquelle facilite la bonne cohésion des promotions du Master, que pour la qualité des cours dispensés par une équipe d’universitaires proche des étudiants que par des intervenants professionnels investis.

Merci Mathieu pour ton retour d’expérience !

CyberChimps
Aller à la barre d’outils