TwitterFacebookEmail

Master 2 PJS – Fil Rouge – S06E01 Margaux Mazeaud

Bonjour Margaux, Peux-tu dans un premier temps te présenter? 

Je suis originaire de Grenoble. J’ai effectué une licence droit privé à l’Université Jean Moulin (Lyon 3). Dès ma première année de master, je suis allée à Dijon dans l’optique d’intégrer le master 2 PJS. J’ai obtenu une maitrise « Droit public et territoires ». 
Je suis passée par pas mal de sport: tennis, athlétisme, danse, gymnastique. Mais c’est finalement le rugby qui m’a passionnée. J’ai joué au Rugby Sassenage Isère, ensuite devenu FCG Amazones suite au rapprochement avec le club professionnel du FCGrenoble Rugby. Suite à une blessure, j’ai dû arrêter la pratique pendant un certain temps mais c’était difficile de rester hors du terrain. Alors j’ai passé un Brevet fédéral initiation et découverte qui me permet aujourd’hui d’entrainer des catégories U6 à U10. 


Peux-tu nous présenter ta structure d’accueil? 

Je suis en alternance au Comité Régional Olympique et Sportif Bourgogne Franche-Comté, qui est composé de 13 salariés répartis sur deux sites (Dijon et Besançon). Le siège social se trouve à Dijon mais je suis amenée à me déplacer sur les deux sites. 


Quelles sont tes missions et les problématiques juridiques que tu rencontres? 

De manière générale, je sers d’appui juridique à tous les services du CROS. Aussi bien le secrétariat, la comptabilité, la gestion de paie. Mais la plupart du temps, j’aide le service des ressources humaines notamment dans la rédaction de contrats de travail. Je suis aussi sollicitée par nos différents adhérents, comme les Comités Départementaux Olympiques et Sportifs. Enfin, je travaille en continuité du travail de Laura Grange (apprentie l’année dernière au CROS), notamment sur ce qu’elle avait mis en place dans le cadre du RGPD. 
Je suis assez autonome dans mon travail afin de développer le service juridique. De ce fait, je me suis lancée dans la rédaction d’une minute juridique au format mensuel à destination de tous nos adhérents afin qu’ils aient accès à de la veille juridique régulièrement. L’idée est de mettre à disposition des informations qui peuvent les intéresser et sur lesquels ils ont peu de connaissance, tout en restant disponible et à leur écoute. 

As-tu également des missions non-juridiques? 

Pour le moment, je ne suis chargée d’aucune mission non-juridique mais j’ai déjà sollicité mon tuteur pour l’accompagner dans sa mission relative au sport en milieu carcéral car je suis intéressée par la découverte des différentes actions menées concrètement au CROS, tant pour ma connaissance personnelle et la connaissance de ma structure, que pour élargir mon champ de compétences. 

Merci Margaux pour ton retour d’expérience et bonne continuation pour la suite ! 

CyberChimps
Aller à la barre d’outils