TwitterFacebookEmail

Que deviens-tu ? – Bastien Santier (Promo Aulas)

  1. Bonjour Bastien, peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 29 ans et je suis originaire de Rennes en Bretagne. Mon parcours est un peu “atypique”.

Dans un premier temps, j’ai effectué une petite “carrière” sportive en suivant le parcours préformation (pôle espoir Bretagne à Ploufragan) puis centre de formation (Stade Rennais, FC Gueugnon, Stade Brestois) avant de terminer au FC Royen. En parallèle, j’ai effectué des études de droit pour intégrer la promotion 2016/2017 du Master 2 PJS à Dijon, la promotion “Aulas”.

A la suite de cela j’ai pu faire différents stages, notamment au FC Gueugnon (National 3) pour la fin de mes études, puis à la Ligue de Bretagne de Football, et enfin au Stade de Reims où je suis arrivé en avril 2019 pour un stage de 6 mois. Le Master PJS y est d’ailleurs très bien représenté avec Mathieu Lacour (Directeur général délégué) et Julien Turpin (Responsable juridique et administratif).

A l’issue de mon stage au Stade de Reims, il y a eu une création de poste et j’ai eu la chance qu’on me le propose. J’ai donc signé un CDD d’un an comme “Assistant en charge des affaires sportives”.

2. En quoi consistent tes missions au Stade de Reims ?

Mes missions principales sont les suivantes :

  • Rédaction des différents contrats de travail au sein du Club, aussi bien pour les jeunes (aspirant, stagiaire), les joueuses (contrat fédéral) que pour les administratifs ou les membres du staff sportif (CDD/CDI) ;
  • Organisation des déplacements de la cellule de recrutement du Club (billets de match, hôtels, transports, etc…) ;
  • Suivi du mécanisme de solidarité pour les joueurs arrivant chez nous ou ceux qui sont partis et qui ont été transférés ultérieurement dans le cadre d’un transfert international (calculs, contacts clubs, etc…) ;
  • Demande de suivi des titres de séjour pour les joueurs et joueuses étrangers au Club.

L’ensemble de ces missions sont bien évidemment faites en collaboration avec l’ensemble des responsables de service du Club (juridique, ressources humaines, financier, recrutement, etc.), ainsi que le Directeur général délégué et le Directeur du centre de formation.

3) Qu’est-ce que le M2 PJS t’a apporté et quel souvenir en gardes-tu ?

Au-delà des connaissances juridiques et institutionnelles que confèrent les enseignements qui y sont dispensés, le Master 2 PJS m’a permis de pouvoir enfin réellement mettre en commun mon “vécu” sportif et mes études de droit, de comprendre, ou en tout cas de mieux entrevoir, l’ensemble du travail qui se “cache” derrière le sportif. C’est grâce au M2 PJS que j’ai pu rencontrer un grand nombre de professionnels, à l’occasion des différents séminaires organisés par ce dernier, qui travaillent depuis de nombreuses années dans le droit du sport. Mais c’est également grâce à lui que j’ai pu visiter des endroits comme l’INSEP ou encore le siège de l’UEFA qui sont des endroits extraordinaires à voir pour tout passionné de sport.

Mes souvenirs sont nombreux, mais j’ai surtout envie de mettre en avant l’ambiance qu’on avait dans notre promotion et la rencontre avec les membres de celle-ci, on peut réellement parler de “Famille PJS”.

4. Quel regard portes-tu sur le master aujourd’hui ?

Il a beaucoup évolué. Nous étions la dernière promotion avant l’ouverture à l’alternance, et aujourd’hui, il est à 100% en alternance. Je pense que c’est une bonne chose. En effet, c’est important de connaître la théorie mais je pense que rien ne remplace l’expérience en entreprise pour comprendre réellement le fonctionnement des choses. Pouvoir faire les deux à l’occasion de son cursus universitaire est un plus pour l’arrivée sur le marché du travail après le Master.

5. Que représente pour toi la Lex Sportiva ?

C’est un réseau très important. Il permet de se tenir informé de l’actualité juridique mais également lorsque l’on est en recherche de stage ou d’emploi d’avoir les offres “en premier” via les anciens qui évoluent dans les institutions qui recherchent (association, fédération, etc…).

Elle permet également de maintenir un lien entre les différentes promotions par l’organisation d’évènements juridiques ou non (café juridique mais aussi assister à des rencontres sportives, etc…). Il est ainsi possible d’échanger sur les expériences professionnelles de chacun, ou d’être aidé par des personnes plus expérimentées.

Merci Bastien pour ton retour d’expérience !

CyberChimps
Aller à la barre d’outils