TwitterFacebookEmail

Lex Sportiva et les Jeux Olympiques – Quel équipementier pour les Équipes de France ?

Logo_JO_Rio_2016.svgPendant la quinzaine Olympique, nos membres vous proposent de retrouver sur notre site plusieurs brèves concernant les Jeux de Rio. L’idée est simple : elle consiste en la publication de chroniques (courtes) sur un point de droit du sport en lien avec les Jeux Olympiques. Ainsi, pendant quinze jours, vous retrouverez des articles sur différents thèmes : droits TV, droits d’image, dopage, sanction disciplinaire, … mais toujours avec un rapport avec les JO. Première chronique en ce jour de Cérémonie d’ouverture.


 

Quel équipementier pour les Équipes de France ?

 

Cette question peut paraître anodine, puisque chaque Fédération à un équipementier officiel. Mais ceux qui se souviennent de la polémique concernant l’équipe de football féminine lors des Jeux Olympiques de Londres, peuvent se poser la question : quel sera l’équipementier des 396 sportifs français lors des Jeux Olympiques de Rio ?

Petit rappel historique…

Lors des JO de Londres en 2012, la Fédération Française de Football (FFF) était sous contrat avec Nike et son de l’Équipe féminine s’est qualifiée pour les Jeux. Ce qui a créé la polémique et un petit différend juridique avec le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), qui engage les sportifs pour les JO, et était en contrat avec … Adidas !

Le président du CNOSF, Denis Masseglia, avait donc dû intervenir et rappeler avant le début de la quinzaine londonienne que “tous les participants français doivent porter des tenues Adidas“, équipementier officiel du CNOSF. Il s’étonnait alors que “le contrat que la FFF a signé avec Nike, lui, ne respecte pas les règles olympiques” et soulignait que la fédération “aurait dû prendre des précautions“.

Jeux Olympiques de Londres 2012 - Equipe de France Féminine

Jeux Olympiques de Londres 2012 – Equipe de France Féminine de football

La FFF avait à l’époque dû indemniser Nike.

 

Et pour Rio, qu’en est-il ?

Pour ceux qui ont vu le match de la France face à la Colombie mercredi, vous avez du voir que l’équipe de France jouait avec un maillot Nike, équipementier officiel de la FFF.

Et alors que le CNOSF est maintenant habillé par … Lacoste !

Pour éviter l’imbroglio de 2012, le collège des fédérations Olympiques avait souhaité retirer la tenue de compétition de l’appel d’offres du CNOSF concernant l’équipementier de l’Équipe de France Olympique pour la période 2013-2016.

C’est ainsi que dorénavant Lacoste fournit seulement les tenues de défilé, de cérémonie et de sportswear des délégations françaises.

A ce titre, Lacoste est la seule marque à pouvoir utiliser l’appellation, l’emblème et l’image du CNOSF, des équipes de France Olympique et paralympique.

Lacoste n’étant pas en capacité de fournir des maillots de football, de basket ou autre, c’est chaque équipementier de chaque fédération qui équipera son Équipe de France.

Ainsi les athlètes seront en Asics, les basketteurs et les rugbymans en Adidas, les footballeuses en Nike, …

Jeux olympiques Rio 2016 - Les Maillots de l'Equipe de France Féminine de foot, des Equipes de France de Rugby et de l'Equipe de France Féminine de basket

Jeux olympiques Rio 2016 – Les Maillots de l’Equipe de France Féminine de foot, des Equipes de France de Rugby et de l’Equipe de France Féminine de basket

Les sportifs ne porteront les produits des équipementiers fédéraux que dans le cadre “sportif” : match, entraînement, échauffement … avec un maillot unique sans le logo habituel de la Fédération qui est remplacé par le logo des équipes de France olympiques.

Pour le reste, ce sera Lacoste qui équipera les sportifs durant toutes les cérémonies officielles et les podiums.

 

Thierry BARDAUD
Président Lex Sportiva
Juriste Cabinet Bertrand & Associé

 

CyberChimps
AWSOM Powered