TwitterFacebookEmail

Master 2 PJS – Fil Rouge – S05E03 Mathilde Zuddas

 

 

Avec le passage du Master Professions Juridiques du Sport en 100% alternance, le Fil Rouge fait peau neuve pour cette cinquième saison. Pour le troisième épisode, c’est Mathilde Zuddas, en alternance à l’INSEP, qui est mise à l’honneur.

 

 

 

Bonjour Mathilde, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions pour ce troisième épisode du Fil Rouge consacré aux étudiants de la Promotion Lièvremont. Peux-tu dans un premier temps te présenter ?

Mathilde Zuddas : Je suis dijonnaise, j’ai donc fait tout mon parcours universitaire à Dijon. J’ai obtenu un Master 1 Droit Public et Territoires l’année dernière avant d’intégrer le M2 PJS.

A côté de cela, je fais de l’escrime depuis que j’ai 5 ans d’abord à l’épée puis au sabre. Pour rester proche de la compétition, en parallèle de mes études, je suis devenue arbitre nationale et j’ai commencé cette année la formation pour devenir arbitre internationale à l’épée.

Peux-tu nous présenter ta structure d’accueil ?

MZ : Je suis en alternance à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) qui est un Etablissement Public à caractère Scientifique Culturel et Professionnel (EPSCP) placé sous la tutelle du Ministère en charge des sports. L’INSEP est un centre d’excellence du sport de haut niveau en France, il accompagne la performance des sportifs et des fédérations vers l’or olympique.

Quelles sont tes missions et les problématiques juridiques que tu rencontres ?

MZ : Je fais partie de l’Unité des Affaires Juridiques, cela me permet de rencontrer des problématiques très différentes puisqu’il y a à la fois une mission d’accompagnement et de conseils aux sportifs dont les parcours sont très divers, avec par exemple du droit du travail, ou des questions d’assurance, mais aussi à tout agent de l’INSEP dont les missions vont de la recherche médicale à la publication d’ouvrages. Mais je suis aussi confrontée à toutes les problématiques juridiques que peut rencontrer un établissement public dans sa gestion quotidienne avec la rédaction de marchés publics et de conventions, l’organisation des instances statutaires, etc…

As-tu également des missions non-juridiques ?

MZ : J’ai quelques missions administratives à faire mais ce n’est pas la majeure partie de mon travail, et c’est toujours en lien avec mes missions juridiques.

Comment se passe pour toi l’articulation cours-alternance ?

MZ : Je trouve que ce rythme de 3 semaines d’alternance pour une semaine de cours est un réel avantage car on a vraiment le temps de s’intégrer dans nos structures d’accueil et de pouvoir avoir un vrai suivi des dossiers que l’on traite. De plus, le fait que l’on ait commencé par 2 mois de cours, nous avons pu arriver dans nos lieux d’alternance avec déjà un bagage en droit du sport et en plus on a pu créer une vraie cohésion au sein de la promotion.

 

Merci Mathilde pour ton retour d’expérience et bonne continuation pour la suite ! 

 

 

CyberChimps
AWSOM Powered
Aller à la barre d’outils